Guide de survie de la Terrible Forêt Verte Partie 1 : Préceptes généraux

Par Sardinia

Ne vous aventurez pas dans la Terrible Forêt Verte à moins d’y avoir obligation. Nombre de sots et de vantards qui s’y sont risqués dernièrement, ayant entendu que Gontrand le Chevalier et Glorian le Ménestrel s’y sont rendus, n’en sont pas ressortis. Bien que magnifique, sereine et enchanteresse, elle peut se montrer traîtresse et sans pitié.

Si toutefois vous décidez d’ignorer mon avertissement et de vous y aventurer, ne le faites pas sans d’abord vous y être préparé. Voici quelques préceptes qui pourraient augmenter vos chances de survie. Préceptes, qui sont le résultat de mes propres aventures et aussi de mes observations de ce que font les voyageurs dans la forêt. De ce qui les aide à survivre, ou de ce qui les précipite vers le trépas.

Tout d’abord, procurez-vous une carte. Germain, le magicien du Château, peut vous en fournir de très précises, mais à un prix plutôt scandaleux. Vous pouvez en trouver de convenables auprès des divers marchands de manuscrits du Royaume. Évitez les cartes offertes sur les grands chemins par des gens à l’air louche. Celles-ci ne valent même pas les quelques pommes de terre que vous donnerez en échange, elles ne feront que vous égarer à coup sûr. Celles offertes en récompense pour avoir résolu une énigme sont encore pires, de grâce, ne vous en servez pas, sinon pour allumer un feu, ou pour… vous savez.

Sardinia, l’experte en survie de la Terrible Forêt Verte.

Assurez-vous d’emporter quelques babioles nécessaires à tout voyageur. Pour allumer un feu, faire cuire votre nourriture, vous réchauffer ou vous éclairer durant la nuit, apportez quelques pierres. Elles peuvent être difficiles à trouver dans certaines zones de la forêt. Apportez également un petit chaudron, il vous permettra de recueillir de l’eau de pluie et aussi, il vous servira à apprêter votre repas. Surtout, n’y rangez pas d’or, vous pourriez vous attirer les foudres de petites créatures avares de la forêt. Vous pourrez vous servir d’un petit couteau comme ustensile de cuisine, mais aussi pour couper du bois. De la bonne corde – enchantée de préférence – pourra vous aider dans la construction d’un abri. Une cape vous préservera de la pluie et du vent, pouvant aussi vous servir de couverture. Surtout, apportez une arme avec vous, pour vous protéger des bêtes sauvages et des brigands. Une lance est idéale, quoique fatigante à porter pour les gringalets. Un arc et des flèches sont efficaces à distance, en admettant que vous sachiez vous en servir, sinon, une dague ou un poignard feront l’affaire pour les voyageurs moins habiles.

Si vous êtes perdus et sombrez dans la mélancolie, ne vous mettez pas à hurler et n’appelez pas à l’aide. À moins d’être extrèmement chanceux – comme Lisette la paysanne – , les seules personnes susceptibles de venir sont les brigands qui rôdent souvent à la recherche de quelque chose à dérober, ou les fanatiques sanglants, qui sont bien bien pires. Vous pourriez aussi attirer l’attention de divers animaux dangereux. Les habitants de la forêt, eux, n’aiment pas être dérangés et vous les ferez simplement fuir, plutôt que de les attirer. Ils ont un certain mépris pour les paysans ne connaissant pas grand-chose à la forêt, surtout lorsqu’ils s’affolent. Le bruyant désespoir ne vous mènera donc nulle part.

Tentez de demeurer sur les chemins, même s’ils sont sinueux et vous font perdre beaucoup de temps, ils sont préférables à couper à travers les bois. Même avec une carte, vous risquez de vous égarer, ou encore de rencontrer des créatures dangereuses. Dans la suite de ce guide, vous en trouverez quelques-unes que vous pourriez apercevoir, et la meilleure façon de vous en préserver.

Publicités
Cet article, publié dans Guide, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s