Courrier des lecteurs

«En tant que lecteur assidu de votre journal et citoyen averti, je voulais vous faire part d’une observation qui, je le crois, pourrait faire progresser l’enquête sur la disparition de la princesse Gisèle!

C’était une sombre journée pluvieuse, et les tâches qui m’attendaient me semblaient bien insipides. Dans une tentative de m’y soustraire, ou du moins de les remettre à plus tard, je m’adonnais à la relecture d’anciens numéros du Temps du Royaume. J’avais déjà parcouru les articles traitant du cruel enlèvement de la princesse et de son époux quand une entrevue plus ancienne attira mon attention. La journaliste, Adélaïse, y discutait avec une soi-disant « pauvre femme sans histoire » nommée Raymonde. Ce prénom me disant quelque chose, je retrouvai l’entretien de Policarpe avec Germain, qui accusait une sorcière justement appelée Raymonde d’avoir enlevé la princesse! L’humble Raymonde que nous présentait Adélaïse ne paraissait pas maléfique, mais chacun sait que les méchantes sorcières ont d’incroyables pouvoirs, dont peut-être même celui de dissimuler leur réelle identité.

Journalistes du Temps du Royaume, pouvez-vous éclaircir ce mystère? Et si jamais il advenait que cette fameuse Raymonde soit réellement la ravisseuse, n’oubliez surtout pas de mentionner mon intervention à tous!»

Rodolphe, exploitant de la parcheminerie

Cher monsieur Rodolphe,

Merci d’avoir attiré notre attention sur cette affaire suspecte. Tout de suite après avoir lu votre lettre, j’ai été renvoyée chez dame Raymonde. Pour l’avoir rencontrée en personne, je savais bien qu’il ne s’agissait pas d’une sorcière, mais elle aurait bien pu être au courant de quelque histoire inhabituelle.

L’humble femme m’a assuré qu’en effet, elle n’est pas une sorcière et qu’elle n’a rien à voir avec toute cette affaire.

D’ailleurs, cette dame solitaire était au courant de la disparition de Gisèle et de Gilbert, mais ne savait même pas qu’il s’agissait d’un enlèvement. Elle croyait que les deux amoureux s’étaient enfuis comme dans les grandes histoires romantiques! Elle m’a aussi confié qu’à sa connaissance, « il n’y a aucune autre Raymonde dans tout le Royaume, et surtout pas de ce côté de la Terrible Forêt Verte ». Cela prouve que dans sa vie solitaire, elle reçoit bien peu de nouvelles du monde.

Adélaïse et Raymonde

Lors de leur entretien, Adélaïse a remis à Raymonde un exemplaire du Journal dans lequel se trouvait leur entrevue précédente.

Cependant, elle m’a révélé avoir rencontré « un chevalier, un véritable gentilhomme, très poli et bien élevé [qui lui a] demandé si [elle avait] vu la Princesse Gisèle et son époux ». Il s’agissait sans aucun doute de Gontrand le Chevalier! Elle n’a pas pu m’en dire plus à son sujet, si ce n’est qu’elle ne l’avait « pas trouvé très expressif, à vrai dire », ce qui n’est guère surprenant de la part d’un homme de cette stature.

Quand je lui ai demandé si elle avait remarqué quelque activité inhabituelle dans la forêt, elle a déclaré ceci : « Il y a bien quelques touristes qui rôdent dans les environs. Je soupçonne que des gens mal intentionnés font peut-être pousser des herbes dangereuses dans un coin de la forêt. » Cela m’a semblé bien effrayant, mais dame Raymonde s’est montrée bien sage : « Je n’ai encore jamais rencontré d’herbes qui m’aient menacée, mais il vaut mieux rester prudent, n’est-ce pas? »

Enfin, avant mon départ, elle m’a fait part de ses prédictions concernant le lugubre enlèvement royal : « Je crois bien qu’ils reviendront, oui. Il y aura certainement un héros qui les retrouvera et saura leur venir en aide. C’est ce que je souhaite! »

Cet article, publié dans Courrier des lecteurs, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s